Finale du championnat national de football MTN Ligue 1 : les Diables noirs de Brazzaville prennent leur revanche sur l’AC Léopards de Dolisie

Photo 1 : Le capitaine Andzouana des Diables noirs avec son trophée.  Photo2 : Les joueurs des Diables noirs jubilant après leur victoire.  Photo 3 : Le Diablotin Losseni contrôlant le ballon de la poitrine devant Debuisson de l’AC Léopards.

Défaits le mois dernier lors de la finale de la coupe du Congo par l’AC Léopards de Dolisie, les Diables noirs ont relevé la tête de belle manière le dimanche 18 septembre en finale du championnat national en battant les fauves du Niari 2-0 au stade municipal de Pointe-Noire devant 15 000 spectateurs

Pourtant l’AC Léopards de Dolisie a été la première équipe à assiéger le camp des Diables noirs avec son avant-centre Éric Niemba qui échouera devant les buts de Lebongui à la 10e minute, avant que Losseni Komara n’inquiète à son tour Lutumu Doulé, le gardien des Léopards à la 15e. Trois minutes plus tard, Losseni Komara récidivera par un fumant tir qui obligera Lutumu à détourner le cuir en corner. Puis, ce sera le tour de Bebhey Ndey d’inquiéter le gardien diablotin à la 22e. À la 27e, le stratège diablotin Tchilimbou Harris va envoyer un tir obligeant le gardien à se détendre une fois de plus. Ce mano à mano se poursuivra sans concrétiser.

À la 32e, Tchilimbou Harris, d’une jolie pichenette, va envoyer hors de portée du gardien Lutumu, exploitant une erreur défensive des Léopards. Ce but réveillera les spectateurs de la tribune face où étaient juchés les supporters des Diables noirs. Deux minutes plus tard, Kombo des Léopards réussira d’une superbe tête à envoyer le ballon au fond des filets diablotins mais son but sera refusé par Jean-Michel Mokoko, l’arbitre central, pour une position de hors-jeu. Les deux équipes sont allées à la pause sur ce score de 1 but à 0 en faveur des locataires du stade Marchand.

À la reprise, Losseni Komara qui a décidemment les fourmis dans les jambes, inquiète à nouveau le gardien des Léopards à la 54e. Trois minutes plus tard, il est imité par Tchilimbou. Losseni va à nouveau se signaler à la 60e. Cette deuxième mi-temps sera en grande partie dominée par les Diables noirs qui, avec un milieu de terrain très accrocheur constitué de Babelé, Bouetoutélamio et Tchilimbou, a formé un système hérisson qui a empêché les Léopards d’évoluer à leur aise, obligeant Debuisson, le capitaine, Gandzé et Kombo à multiplier les maladresses et les passes à l’adversaire. C’est sur une balle ratée de Debuisson au rond central, interceptée par Losseni Komara, qui, d’un tir croisé du pied droit, va tromper la Lutumu à la 70e. Après ce but, l’AC Léopards au bord du désespoir va complètement s’effondrer, laissant les Diables noirs libres de dérouler leur jeu fait de courtes passes. Les Diablotins vont se créer lors de ces vingt dernières minutes, une avalanche d’occasions malheureusement gâchées par Losseni, Kivouri, Tchilimbou et Kolo Lorry.

Quand l’arbitre central Jean-Michel Mokoko siffle la fin de la rencontre, le public diablotin exulte, comme les joueurs sur l’aire de jeu, heureux d’avoir pris leur revanche sur l’AC Léopards. Des joueurs qui sont allés remercier le public qui a su les galvaniser durant le match.

Très sportivement, Cyril Ndonga, l’entraîneur de l’AC Léopards, a reconnu sa défaite qui pour lui se justifie : « On n’a pas fait un bon match. Les Diables noirs ont été dominateurs. On a été dans un jour sans, il faut le reconnaître. Dès l’entame du match, j’avais compris qu’on allait avoir des problèmes puisque les Diables noirs ont asphyxié notre milieu de terrain qui nous a trahis en ne respectant pas le plan que j’avais monté pour jouer en bloc. On a gagné la coupe du Congo, les Diables noirs ont gagné le championnat. Il faut reconnaître qu’au football, il y a des jours avec et des jours sans. »

Pour Guillaume Ilunga, l’entraîneur des Diables noirs, la tactique mise en place a fonctionné à merveille. « J’avais demandé à mes gars de priver les Léopards de ballons. C’est ce qu’ils ont fait en imposant notre jeu qui consiste à poser le ballon à terre. Comme on sait que les Léopards balancent les ballons, ils devraient être en difficultés si nous posons le ballon. Par cette stratégie, ils ont donc été mis en difficultés et on les a rapidement usés et fatigués. C’est comme ça qu’on a gagné le match », a-t-il expliqué non sans fierté.

L’équipe vainqueur des Diables noirs a reçu en plus du trophée, une enveloppe de 4 millions FCFA du sponsor de la compétition MTN. L’AC Léopards, seconde, a été récompensée d’un trophée et d’une enveloppe de 2 millions FCFA. Quant au meilleur buteur du championnat, Guelord Bhebey Ndey de l’AC Léopards, il a reçu 1 million FCFA.

Par Jrang An@go.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s