RSS

43ème journée mondiale de l’environnement : Josué Rodrigue Ngouonimba tient à la gestion rationnelle de l’écosystème

05 Juin

Photo : Josué Rodrigue Ngouonimba.

                                                                                  

Pour lutter contre les perturbations environnementales singulièrement traduites par le réchauffement climatique, le ministre du tourisme et de l’environnement, Josué Rodrigue Ngouonimba, a, dans son message à l’occasion de la 43ème journée mondiale de l’environnement, jeudi 4 juin 2015, à son cabinet de travail, à Brazzaville, appelé à l’utilisation judicieuse des ressources naturelles.

Fêtée chaque 5 juin, cette journée a été célébrée, cette année, sous le thème: «Sept milliards de rêves. Une seule planète. Consommons avec modération». 

Changements climatiques, perte de la biodiversité et dégradation des terres sont le résultat négatif des perturbations environnementales. C’est la conséquence du mode de vie et du type de consommation humaine. Une hypothèse, d’ailleurs, développée dans le 5ème rapport du G.i.e.c (Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat), lequel confirme l’influence humaine sur le système climatique. Pour preuve, entre 1970 et 2010, les émissions de gaz à effet de serre dues à la combustion du fuel fossile et des procédés industriels ont contribué, à environ 78%, à l’augmentation du gaz à effet de serre.

 En Afrique, par exemple, ce rapport indique que les écosystèmes sont, effectivement, touchés par le réchauffement climatique. Ce qui représenterait une menace pour la sécurité humaine, alimentaire, sanitaire et économique, devenue très angoissante. Face aux enjeux du moment, Josué Rodrigue Ngouonimba a annoncé la tenue, en décembre 2015, à Paris, d’une conférence à destination des parties de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Objectif: aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays. Ces derniers y apporteront ainsi leur pierre à l’édifice.

Selon le ministre Ngouonimba, le Congo apportera sa contribution à cette conférence. Un document à ce sujet est, d’ores et déjà, en cours d’élaboration, avec l’appui de différents partenaires. Il a exhorté les membres du comité national sur les changements climatiques, à s’impliquer dans les différentes phases de ce processus. «La richesse ou la prospérité des Nations ne devraient pas se faire au détriment de notre bien commun qu’est la planète. L’humanité devrait donc repenser ses modes de production et de consommation, de manière à favoriser les possibilités de renouvellement des ressources naturelles», a-t-il déclaré.

«L’humanité consomme bien plus que nous fournit la planète. De nombreux écosystèmes ont atteint un point critique d’épuisement de ressources, à cause non seulement de la forte croissance démographique, mais également et surtout, du développement économique», fait-il constater, appelant à une meilleure gestion de ces ressources visiblement fragilisées. Résultat attendu: l’éradication de la pauvreté, grâce à une prospérité garantie de générations en générations. Et un seul mot d’ordre à respecter: la préservation de l’environnement, par une action de portée mondiale. Une préoccupation du groupe de travail sur la plate-forme de Durban (Afrique du Sud). 

Au Congo, il faut le rappeler, le Gouvernement donne corps à plusieurs initiatives visant à préserver l’environnement et l’exploitation rationnelle des ressources naturelles. Des actions dictées par «Le chemin d’avenir», projet de société du président de la République. Démarches bienfaisantes auxquelles Josué Rodrigue Ngouonimba invite tous les acteurs sociaux, «pour que les «sept milliards de rêves» fondent une société viable», dit-il.  

Par Jr LesCloches.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :