RSS

Ministère de la santé et de la population : Don chinois de 400 millions de francs Cfa, pour renforcer la prévention contre Ebola

04 Oct

Photo : Guan Jian et Cyprien Sylvestre Mamina signant l’accord du don.

image

Face aux ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques, les représentants des organisations internationales et du système des Nations Unies, réunis le mardi 2 septembre 2014, au Ministère des affaires étrangères et de la coopération, François Ibovi, ministre de la santé et de la population, annonçait la mise en place d’un plan de contingence, de prévention et de riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, d’un coût global de 1.170.185.000 francs Cfa.

Par la même occasion, il sollicitait le soutien multiforme et urgent des partenaires bilatéraux et multilatéraux, afin de renforcer les mesures prises pour prévenir cette pandémie. Réagissant à cet appel du gouvernement congolais, le gouvernement chinois lui a fait un don de 400 millions de franc Cfa, composé de matériels médicaux. La signature de cet accord a eu lieu, mardi 30 septembre dernier, entre Guan Jian, ambassadeur de Chine, et Cyprien Sylvestre  Mamina, secrétaire général du Ministère des affaires étrangères et de la coopération, en présence de François Ibovi.

L’aide du gouvernement chinois vise à accompagner le Congo pour renforcer ses capacités de prévention et de riposte contre Ebola. «L’épidémie est sans frontière. Ce fléau est non seulement une menace pour la vie et la santé des peuples des pays endémiques, mais aussi l’ennemi naturel de l’ensemble de l’humanité. La sécurité de la santé publique à l’échelle mondiale est confrontée à un véritable défi, ceci devient un challenge commun du monde entier dans le champ de sécurité non classique», a expliqué Guan Jian. Pour lui, le contrôle de l’épidémie Ebola n’est pas seulement la responsabilité des pays africains, mais aussi, la tâche commune de toute l’humanité. «La lutte contre ce fléau nécessite l’union des efforts de toute la communauté internationale», a fait savoir Guan Jian, qui pense que ce don de son pays au Congo témoigne du sentiment de solidarité du peuple chinois envers le peuple congolais. A ce titre, il a appelé la communauté internationale, notamment les pays développés, à continuer à prendre des mesures pratiques et à renforcer davantage leur assistance envers les pays et les organisations concernés. 

François Ibovi s’est dit profondément touché par la promptitude avec laquelle le gouvernement chinois a répondu face à la menace que fait peser le virus Ebola sur le Congo. «Il n’a pas attendu que le Congo soit touché par la fièvre hémorragique pour agir», a fait remarquer le ministre qui, par ailleurs, a exprimé sa gratitude pour cette marque de solidarité que la Chine a toujours témoignée à l’égard de la République du Congo. 

Conscient du fait que ce don est un appui important à la mise en œuvre effective du plan de prévention et de riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola initié par le gouvernement, François Ibovi a rassuré l’ambassadeur de Chine qu’il sera utilisé pour le plus grand bien du peuple congolais.

Par Jrang An@go.

Posté par Jrayms, depuis ma « Tablette GALAXY » via WordPress.com (for Android), Congo-Brazza +242 04 437 7630 Courriel : angongaj@gmail.com

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :