RSS

Délégation de l’Union européenne au Congo : Arrivé en fin de mandat, Marcel Van Opstal quitte définitivement Brazzaville

29 Juil

Photo : Marcel Van Opstal (au milieu)

image

Quatre ans et demi après son arrivée au Congo, Marcel Van Opstal, ambassadeur de l’Union européenne, est arrivé en fin de mandat. Avant de quitter la terre congolaise, le diplomate européen et son épouse, Clara Inès Chavez, ont offert une réception à leur résidence officielle, mercredi 23 juillet 2014, à laquelle ils ont invité «les amis les plus fidèles», des diplomates et des cadres congolais. Malheureusement, en raison de la clôture du forum de réconciliation sur la Centrafrique, qui s’est terminée tard le soir, au palais des congrès, de nombreux diplomates n’ont pas pu honorer de leur présence ce rendez-vous amical.

Dans l’allocution qu’il a prononcée, de manière décontractée, Marcel Van Opstal (64 ans), a retracé sa carrière diplomatique, particulièrement en Afrique. Il a révélé que c’est à l’âge de deux ans et demi qu’il a vu le fleuve Congo, qui s’appelait, à l’époque, le Lualaba, dans le Kivu, à Kasongo (Maniema).

Il a débuté sa carrière il y a 40 ans, quand il avait signé son premier contrat avec une  agence qui travaillait avec la commission de l’Union européenne et il était affecté, en 1974, comme coopérant de l’Union européenne au Burundi. C’est ainsi qu’avait démarré sa longue carrière diplomatique qui l’a conduit dans beaucoup de pays, parmi lesquels la Guinée-Conakry, le Bangladesh, Bélize où il a rencontré son épouse Clara, Haïti, République Dominicaine (où ils ont fait leur mariage), etc., avec des intermèdes à Bruxelles (Belgique).

En quittant son dernier poste, Brazzaville, Marcel Van Opstal, qui va vivre avec sa famille en Colombie, voit aussi sonner son départ à la retraite. Mais, il considère que ce n’est pas un départ à la retraite, c’est un «départ à la liberté», car il va, enfin, faire ce qu’il veut. Cependant, «quelque chose me touche: c’est le départ de l’Afrique» (le troisième pour l’Afrique), a-t-il confié. Il a relaté quelques souvenirs de la capitale congolaise, une ville attachante. Une consolation, malgré tout: «Nous ne serons pas en Colombie loin de l’Afrique», a-t-il dit. Grâce au travail de son épouse qui fait la promotion des relations culturelles entre la Colombie et l’Afrique.

Prenant la parole, à son tour, Clara Inès Chavez a rappelé l’action qu’elle a menée pour faire découvrir les racines africaines de la culture multidimensionnelle colombienne et pour faire la promotion des relations culturelles entre son pays, la Colombie, et l’Afrique. 

Se considérant comme une «Africaine», elle a dit «merci», avec tout son cœur, aux institutions congolaises, au président de la République, Monsieur Denis Sassou Nguesso, à son épouse, Mme Antoinette, au gouvernement et à tous ceux qui l’ont soutenue (entreprises, structures publiques, médias, individualités, etc.). «Je suis colombienne, avec toute ma fierté, mais je suis Africaine aussi», a-t-elle déclaré. Et parlant de son action, elle a précisé qu’elle n’a pas seulement travaillé pour la promotion culturelle, mais aussi pour la paix, le développement durable, le dialogue culturel, car nous sommes dans le contexte de la globalisation, qui fait de nous des «citoyens du monde».

De retour dans son pays, elle va continuer à travailler pour le renforcement des relations entre le Congo et la Colombie et elle s’est donné comme défi à relever de faire venir le Congo en Colombie. Signalons que la soirée était animée par le groupe Keben de Julien.

Par Jrang An@go.

Posté par Jrayms, depuis ma « Tablette GALAXY » via WordPress.com (for Android), Casablanca-Anfa, Maroc +212 643 84 90 86 Courriel : angongaj@gmail.com

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :