RSS

1ère édition des Olympiades de Mathématiques et Concours Miss Mathématiques Congo : Les lauréats ont été dévoilés et primés, à Brazzaville

17 Mai

Photo de famille des organisateurs et des lauréats des concours.

image

Les résultats de la 1ère édition des Olympiades de mathématiques et du concours Miss mathématiques ont été, officiellement, publiés, dimanche 11 mai 2014. Au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’auditorium du Ministère des affaires étrangères et de la coopération, à Brazzaville. Sous le patronage de Jean Baptiste Ondaye, secrétaire général de la présidence de la République. En présence des représentants des ministres de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, de l’enseignement technique, professionnel  de la formation qualifiante et de l’emploi, du Pr Basile Guy Richard Bossoto, président de la Société Mathématiques du Congo et président du comité d’organisation de ces Olympiades, ainsi que de nombreux invités. 

La première place des olympiades a échu à Burn Duché Malanda, élève de Première, au lycée Victor Augagneur (Pointe-Noire). Il a empoché un million de F. Cfa offert par le président de la République. Ecclesias Bikouya Mboussi (Terminale C, Fernand Nathan, Pointe-Noire) et Jean Reich Pascal Goma Kibila (Lycée Savorgnan De Brazza) ont, respectivement, occupé les deuxième et troisième places.

Miss mathématiques Terminale a couronné Mlle Najigue Tofick Rosaire (Terminale C, Lycée Victor Augagneur). Elle a reçu une somme de 650 000 F.Cfa. Sa première dauphine est Dorcia Pascaline Ewango Bintsango (Terminale C, groupe scolaire Victor Augagneur, Brazzaville) et sa deuxième dauphine: Paternice Ruth Kibongui Loukondo (Terminale C, Louis Gregory, Pointe-Noire).

Le concours Miss mathématiques junior a sacré Jura la Sainte Pambou (élève en classe de 3ème, du groupe scolaire Berfilo, Pointe-Noire). Elle a empoché 350.000 F. Cfa. Sa première dauphine est : Josette Oboura (3ème, Helder Camara, Pointe-Noire), et sa deuxième dauphine: Michelle Grèce Hilda Passi (C.e.g de l’Amitié, Brazzaville).

Dix-huit élèves des lycées et collèges publics et privés de Pointe-Noire et de Brazzaville ont pris part aux deux concours. Après une délibération, séance tenante, neuf ont été primés: trois pour les Olympiades, trois pour le concours Miss mathématiques Terminale et trois pour Miss mathématiques junior. 

Les Olympiades de mathématiques ont pour objectif essentiel de favoriser l’émergence d’une nouvelle culture scientifique, de stimuler chez les élèves l’initiative et le goût de la recherche. Elles sont ouvertes aux lycées des classes de Première et Terminale des séries C et E de l’enseignement public et privé. 

Quant au concours Miss mathématiques, il a pour objectifs de découvrir et encourager les jeunes filles les plus douées en mathématiques; motiver les jeunes filles élèves des collèges et lycées pour les études scientifiques; promouvoir l’émergence des esprits vifs et créatifs parmi les jeunes filles des collèges et lycées. Ce concours est réservé aux filles des classes de 3ème, âgées de moins de 16 ans, ainsi qu’à celles de terminale C ayant moins de 20 ans. 

Pour cette première édition, seules, les localités de Brazzaville et de Pointe-Noire ont été concernées. Les demi-finales ont été organisées, le 3 mai, à Pointe-Noire, et le 4 mai dernier, à Brazzaville. Neuf candidats ont été retenus dans chacune de ses localités, soit un total de 18 candidats qui se sont affrontés, le 10 mai dernier, à Brazzaville. Chaque compétition a dégagé trois lauréats, gratifiés de médailles, de nombreux prix et des enveloppes contenant des montants considérables offerts par différents sponsors.

Le Pr Richard Bossoto a fait quelques doléances aux gouvernants et sponsors. Il leur a demandé d’aider les lauréats à participer aux Olympiades mathématiques africaines, prévues, en septembre, à Tunis. Et d’attribuer des bourses d’études aux meilleurs candidats qui seront admis au baccalauréat et de prendre en charge la scolarité des autres lauréats. 

Encourageant les lauréats et les organisateurs à persévérer dans l’effort, Jean Baptiste Ondaye a souligné: «Les mathématiques ont changé le monde et continuent à le bouleverser profondément. Mais au-delà des applications dans d’autres sciences, dans la vie quotidienne ou dans la finance, les mathématiques sont aussi, une hygiène de vie. Elles sont, par définition, l’honnêteté intellectuelle. La connaissance mathématiques est l’une des clés du développement».

Par Jrang An@go.

Posté par Jrayms, depuis ma « Tablette GALAXY » via WordPress.com (for Android) Congo-Brazza, +242044377630 Courriel : angongaj@gmail.com

 

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :