RSS

Sports : Le président Sassou Nguesso a posé la première pierre du complexe sportif de Kintélé

07 Fév

Photo : De g. à dr: Léon-Alfred Opimbat, Jean-Jacques Bouya et Denis Sassou Nguesso.

image

Même si les travaux de construction du grand complexe sportif de Kintelé, au Nord de Brazzaville, ont commencé depuis quelques mois, il y avait lieu de respecter une certaine tradition politique. Ainsi, le président de la République, Denis Sassou Nguesso, a procédé à la pose de la première pierre, lors d’une cérémonie, mardi 4 février 2014, en présence de nombreux officiels, et de l’ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade. 

379,845 milliards de francs Cfa. Voilà ce que l’Etat va débourser pour doter le pays de son plus grand complexe sportif, à Kintelé, en banlieue Nord de Brazzaville, dans le district d’Ignié (département du Pool). Plusieurs entreprises chinoises y sont engagées:- l’entreprise «China stade corporation and equipement company», pour les travaux des infrastructures sportives (stade) et des voies et réseaux divers, pour 220.916.882.890 F Cfa;- la société Zhengwei Technique Congo, pour les bâtiments administratifs: 9.730.559.151 F Cfa;- les douze bâtiments du village olympique aux entreprises Zhengwei et Syno-Hydro: 61.897.616.872 F Cfa.

L’ouvrage couvre une superficie de 80,43 hectares, dont 20 pour les voiries et le parking. Le stade devant abriter les 11èmes jeux africains, en juin 2015, est d’une capacité de 60.055 places assises, avec une tribune périmétrale à trois étages, entièrement couverte. Sont annexés un palais des sports de 10.140 places et un centre nautique de 2.028 places.

Selon Jean-Jacques Bouya, ministre à la présidence de la République, chargé de l’aménagement du territoire et de la Délégation générale aux  grands travaux, qui a fait la présentation technique du complexe, le chronogramme de réalisation des travaux qui ont démarré le 11 avril 2013, «suit son cours et l’évolution des travaux se présente ainsi qu’il suit: installations sportives:  55%; palais des sports: 55%; installations extérieures ou annexes: 50%; mur de clôture: 65%; village olympique: 20%». 4.426 ouvriers, techniciens et cadres sont engagés sur le chantier, dont 1.500 Chinois et 2.926 Congolais.

Le complexe sportif de Kintelé sera accessible par des voies goudronnées qui seront également construites, dont une voie d’accès express de 2×2 qui va depuis le rond-point dit Keba-Na-Virage, laquelle recevra deux échangeurs, une corniche en bordure du fleuve Congo, avec un viaduc de 7 Km jusqu’à Kintélé; l’élargissement de la deuxième sortie Nord de Brazzaville et de la route nationale n°2; ainsi que la construction d’un débarcadère pour garantir un accès au stade par voie nautique. 

Dans son allocution, le ministre des sports, Léon-Alfred Opimbat, a déclaré que «2015 marquera le cinquantenaire de la tenue, à Brazzaville, des Premiers jeux africains. La République du Congo, dans sa volonté de contribuer à la mise en œuvre de la nouvelle architecture du sport en Afrique, s’engage à offrir à l’Afrique des jeux de haute facture, impliquant une participation massive des athlètes africains, à une année des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, en 2016».

Par Jrang An@go.

Posté par Jrayms, depuis ma T@blette GALAXY via WordPress pour Android, Congo-Br@zza, ÷242 04 437 76 30, Courriel : lescloches@hotmail.fr

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :