RSS

Coopération militaire Congo-France : Visite de travail à Brazzaville du général de division Francisco Soriano

29 Sep

Photo : Séance de travail avec le ministre de la défense.

image

Du 19 au 20 septembre 2013, le général de division Francisco Soriano, commandant des F.f.g (Forces françaises au Gabon), a effectué une visite à Brazzaville, au cours de laquelle il a rencontré son homologue, le général Guy-Blanchard Okoï, chef d’Etat-major général des F.a.c (Forces armées congolaises), et a été reçu par le ministre à la présidence, chargé de la défense nationale, Charles Richard Mondjo. Deux séances de travail ont dominé la visite congolaise du général Soriano, respectivement à l’Etat-major général et au Ministère de la défense nationale, en présence de Jean-François Valette, ambassadeur de France au Congo. 

Pendant son bref séjour dans la capitale congolaise, le général de division Francisco Soriano a mené d’importantes activités, avec ses deux hôtes, le général Guy-Blanchard Okoï et le ministre Charles Richard Mondjo. Jeudi 19 septembre, il s’est entretenu avec son premier interlocuteur, au cours d’une réunion à l’Etat-major général, en présence du colonel Bruno Malet, attaché de défense à l’ambassade de France au Congo.

Au Ministère à la présidence chargé de la défense nationale, le vendredi 20 septembre, le nouveau commandant des troupes françaises au Gabon s’est entretenu avec le ministre Mondjo, en présence du général Okoï et du général Aaron Nkakou, directeur général des affaires stratégiques et de la coopération militaire. Les deux hommes ont salué la détermination de leurs deux pays, à trouver une solution dans la crise centrafricaine, et le dynamisme de la coopération militaire franco-congolaise. 

Avec les forces françaises stationnées au Gabon, la coopération s’articule, cette année, sur deux volets. Le premier, qui est un volet exceptionnel, comprend une assistance desdites forces auprès des autorités congolaises, dans le cadre de l’organisation de l’exercice bisannuel majeur de la C.e.e.a.c (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale), qui se déroulera au Congo, en juin 2014.

Le second volet, qui est plus habituel, inclut des cycles de formations dispensées par les troupes françaises basées à Libreville, au profit des armées de la sous-région. C’est ainsi que depuis le 20 septembre, un contingent de 17 militaires congolais a embarqué pour Libreville avec le général Soriano, pour une formation de 15 jours auprès du D.i.t (Détachement d’instruction technique). Quatre autres stagiaires devaient les rejoindre, pour suivre des formations en informatique, électromécanique, comptabilité ou maintenance.

Déjà, affirme-t-on, dix militaires congolais suivent, à Libreville, depuis des mois, des formations dans les transmissions, l’armement de petit calibre ou dans les auto-engins blindés. Mais chaque année, selon un communiqué de l’ambassade de France, près de quatre-vingts militaires congolais suivent au Gabon, auprès des troupes françaises, une formation technique ou opérationnelle, dans le centre d’aguerrissement des F.f.g (Forces françaises au Gabon).

Par Jrang An@go.

Posté par Jrayms, depuis ma T@blette GALAXY via WordPress pour Android, Congo-Br@zza, ÷242 04 437 76 30, Courriel : lescloches@hotmail.fr

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :