RSS

Fête nationale sud-africaine : la Journée de la liberté célébrée à Brazzaville sous le signe du renforcement des relations bilatérales

01 Mai

Photo : l’ambassadeur de l’Afrique du Sud et son épouse en compagnie d’Aîmé Emannuel Yoka, suivent les hymnes nationaux

image

À l’occasion de cet événement, l’ambassade d’Afrique du Sud au Congo a organisé une réception le 29 avril à sa résidence officielle de Brazzaville, à laquelle ont pris part plusieurs diplomates et représentants des organisations internationales.

Dans son allocution de circonstance, en présence d’une délégation du gouvernement congolais conduite par le ministre d’État, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits humains, Aimé Emmanuel Yoka, l’ambassadeur d’Afrique du Sud, Manelisi Genge, a salué l’excellence des relations séculaires qui existent entre Brazzaville et Pretoria. « L’Afrique du Sud et le Congo se sont engagés dans l’opérationnalisation de tous les accords signés par les gouvernements des deux pays », a rappelé le diplomate qui a passé en revue les grandes lignes de la coopération bilatérale.

Les deux pays ont renforcé leur partenariat ces dernières années dans plusieurs secteurs : visites de haut niveau (à destination et à partir de leurs territoires respectifs) dont le nombre ne cesse d’augmenter ; présence des fermiers sud-africains contribuant à la sécurité alimentaire au Congo ; et la desserte des villes de Pointe-Noire et Brazzaville par des vols de la compagnie aérienne South African Airway. Il faut ajouter à ces exemples, l’organisation de rencontres internationales à Brazzaville et à Pretoria, ainsi que la prochaine participation de l’Afrique du Sud à l’édition 2013 du Festival panafricain de musique (Fespam) en juillet prochain à Brazzaville.

Le diplomate a souligné que la fête nationale célébrée officiellement le 27 avril, était placée cette année sous le thème « Mobiliser la société vers la consolidation de la démocratie et de la liberté ». Elle revêtait cette année une importance particulière en ce sens qu’elle prépare les vingt ans de la commémoration des premières élections démocratiques sud-africaines tenues dans le pays. L’ambassadeur a dressé un bilan plutôt positif de son pays pendant les deux dernières décennies. « L’Afrique du Sud se porte mieux depuis les élections de 1994 qui ont mis en marche une Afrique du Sud constitutionnelle et démocratique (…). Nous n’avons pas permis à notre passé divisé de façonner notre avenir. Ensemble, nous avons construit une nouvelle société sur les valeurs de l’union, une Afrique du Sud non raciale, non sexiste et démocratique », a déclaré Manelisi Genge. Il a énuméré quelques grandes actions ayant marqué cette période : l’élimination de l’apartheid ; le redressement du système éducatif ; l’amélioration des conditions de vie et de santé ; la lutte contre la criminalité ; le développement de l’économie nationale.

Pour se convaincre, cliquez sur le lien ci-dessous :
http://www.brazzaville-adiac.com/index.php?action=depeche&dep_id=69788&cat_id=2&oldaction=home&regpay_id=0

Par Jrang An@go.

Posté par Jrayms, depuis ma T@blette GALAXY avec WordPress pour Android, Congo-Br@zza, ÷242 04 437 76 30, Courriel : jraymstop@myopera.com

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :