RSS

Histoire : l’exposition « L’Épopée Savorgnan – Un voyage en images » ouvert officiellement par le président de la République

10 Mar

Photo 1 : Le président de la République entouré du ministre de la culture, de l’ambassadeur d’Italie et de la directrice générale du mémorial.   Photo 2 : L’ambassadeur montrant les images au président de la République.  Photo 3 : La case Makoko.

Les images inédites de cette exposition que Denis Sassou N’Guesso a ouvert le 8 mars au mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza illustrent l’épopée de l’explorateur franco-italien au Congo

Très attentif, le président de la République a observé minutieusement les images affichées dans le hall du mémorial et posant souvent quelques questions aux organisateurs de cette activité.

Les œuvres de l’esprit, on ne le dira jamais assez, forgent l’âme d’une nation. C’est d’ailleurs ce que ne cesse de déclarer le président de la République. C’est dans ce contexte que le mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza, qui est un lieu de mémoire, d’écriture de l’histoire et de la culture contemporaine, offre l’occasion aux Congolais, à travers cette exposition, de relire l’histoire du Congo sous un nouvel angle.

En effet, il y a quelques mois seulement, en découvrant que dans les archives du Capitole de Rome était enfoui un trésor : le fond documentaire légué par Giacomo, le frère de Pierre, l’ambassadeur d’Italie au Congo, Nicolo’ Tassoni Estense, a décidé de lancer l’ambassade d’Italie dans cette initiative, afin de restituer au Congo une partie de sa mémoire historique jusque-là méconnue.

C’est dire que l’exposition « L’Épopée Savorgnan – Un voyage en images » qui vient d’ouvrir ses portes est la face visible d’une étroite collaboration entre l’ambassade d’Italie et le mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza. Cette exposition est un véritable instrument mémoriel grâce à la volonté de l’ambassadeur d’Italie de faire revivre des images du passé du Congo précolonial, qui sont aujourd’hui de fabuleux documents historiques, dotés d’une grande valeur.

C’est pourquoi la directrice générale du mémorial, Belinda Ayessa, a salué le formidable travail réalisé par l’ambassade d’Italie, qui indique clairement que l’histoire d’un pays ne se confine nullement à l’intérieur de son territoire. Elle s’exprime bien au-delà, dans de multiples dimensions, en englobant tant sa géographie, dans les trajectoires que suivent celles et ceux qui y trouvent à la fois une raison d’espérer, ainsi que sur les chemins lumineux vers un horizon éclairci. Ils donnent à l’histoire commune de tous l’âme qui l’a fait vivre par monts et par vaux, sans altération, malgré la rugosité du temps.

« Un tel parcours est une aventure de passion et de longue haleine. Cela nous inspire, et voilà pourquoi nous souscrivons entièrement à ce que disait, en son temps, l’homme qui nous réunit ici ce jour, Pierre Savorgnan de Brazza : l’ouvrier qui transporte une à une les pierres n’a pas à s’inquiéter du temps qu’il faudra pour achever son œuvre. Notre cheminement s’inscrit dans cet idéal pour la postérité de notre histoire, ainsi que pour l’épanouissement des valeurs que nous avons en commun, et qui se forgent dans le quotidien de nos espérances », a conclu la directrice générale du mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza.

Pour l’ambassadeur d’Italie au Congo, un regard italien sur l’exposition est un regard d’humaniste, plein de respect et d’enthousiasme pour la culture congolaise qui se dévoilait devant les compagnons de Pierre, Giacomo son frère et Attilio Pecile, mais aussi un regard préoccupé par les risques d’une dérive coloniale de leur expédition. « Pouvoir restituer les images qu’ils ont prises et leur pensées est la meilleure façon de témoigner de l’amitié entre l’Italie et le Congo, une amitié qui dure depuis cent trente ans ! »

C’est alors que très ému, l’ambassadeur d’Italie au Congo s’est apprêté à inviter le président de la République à inaugurer l’exposition « L’Épopée Savorgnan : un voyage en images ».

Notons que ce fonds a été découvert et étudié par Elisabetta Mori, conservatrice des archives historiques du Capitole. Un livre catalogue a été publié grâce au partenariat avec les sociétés SEAS, Trabec, Renco et Eni Congo.

Par Jrang An@go.                                                                               Mes Quiz Cliquez ici

 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :