RSS

Médias : l’Égypte décidée à soutenir la formation des journalistes africains

27 Déc

Photo 1 : Présidium de clôture de la cérémonie (Salah Abdel Maqsoud, 2e à gauche).    Photo 2 : Des journalistes et invités.

La quarantième session de formation des journalistes africains s’est achevée le 20 décembre au Caire, en Égypte, sur une note satisfaisante pour l’ensemble des participants et les organisateurs. La cérémonie, patronnée par le ministre égyptien de l’Information, Salah Abdel Maqsoud, s’est déroulée en présence du président de l’Union des journalistes africains, Mahfouz El-Ansari

Dans une brève allocution à cette occasion, le ministre égyptien, dont le pays apporte chaque année son appui à la formation des professionnels des médias, a réitéré la volonté de l’Égypte d’agir davantage dans ce domaine. Il a indiqué que les autorités du Caire étaient décidées à contribuer au développement de l’Afrique dans des secteurs variés, dont la formation des journalistes, pour que la presse africaine soit « un outil d’expression libre, honnête et objectif ».

Parmi les communications faites au cours du stage, un accent particulier a été mis sur l’importance des langues. Les journalistes ont, à cet effet, appelé les gouvernements à mettre en place une politique linguistique en vue de lutter contre la disparition de celles-ci.

« C’est une question qui exige l’effort des médias pour informer les gouvernements sur l’importance des langues au moment ou certaines d’entre elles sont durement menacées de disparition. Il faut empêcher les risques de disparition des langues africaines parce que leur diversité reflète la diversité culturelle. C’est parce que beaucoup de gens ignorent cette réalité des choses qu’ils ne se soucient guère de la disparition des langues », a déclaré le Dr Abdel Hadi Hamed, au cours de son exposé sur « Les langues et les dialectes en Afrique »

L’orateur a dégagé la différence entre une langue (système de symboles phonétiques) et le dialecte (branche de langue) puis a ajouté : « Il faut une politique générale appropriée des langues en Afrique. Chaque pays devra introduire tout ce qui est convenable dans les programmes des systèmes éducatifs pour permettre aux enfants, depuis la maternelle, de comprendre les choses dans leurs propres langues nationales. »

Pour le Dr Abdel Hadi Hamed, la préservation des langues a de nombreux avantages. Les langues, a-t-il poursuivi, aident à réaliser la Nation. Il a cité l’exemple de l’Éthiopie et des pays du nord de l’Afrique dont la politique linguistique est basée sur la valorisation des langues nationales ou régionales plutôt que sur des langues étrangères (français, anglais, espagnol, portugais).

En marge de la formation, les journalistes d’Algérie, du Burundi, du Maroc, de Tunisie, de Tanzanie, du Liberia, du Sénégal, du Tchad, du Kenya, de Zambie, du Congo ainsi que leurs confrères égyptiens ont visité plusieurs villes et sites touristiques de ce pays de longue tradition culturelle.

Dans la ville d’Alexandrie par exemple, la délégation s’est rendue à la citadelle de Qaitbay, un important ouvrage militaire construit au bord de la méditerranée au XVe siècle sur les ordres du sultan Ashraf pour protéger la ville contre les menaces de l’Empire ottoman. L’équipe a également visité la grande bibliothèque d’Alexandrie, les pyramides, l’Agence d’information du Moyen-Orient, certains journaux comme Al-Aharam, sans oublier le canal de Suez qui relie la Méditerranée à la mer Rouge. Ouvert à la navigation le 17 novembre 1869, ce détroit est d’une importance économique capitale puisqu’il facilite le mouvement du commerce mondial.

Par Jrang An@go.                                                                                              Mes Quiz Cliquez ici

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :