RSS

Symposium : l’industrie musicale africaine au cœur des échanges à Yaoundé

22 Nov

Photo : La ministre Ama Tutu Muna échangeant avec Gervais Hugues Ondaye et José Cyr Ébina.

La rencontre à l’initiative du Centre international de recherche sur les traditions et les langues africaines (Cerdotola), a permis aux participants de toucher du doigt la réalité à laquelle est confrontée l’industrie de l’art musical en Afrique

Patronné à son ouverture par la ministre camerounaise des Arts et de la Culture, Ama Tutu Muna, le symposium a eu lieu les 15 et 16 novembre sur le thème de « L’industrie musicale africaine face aux exigences du marché international ». Les échanges ont été axés sur dix points menés par les professeurs Charles Binam Bikoï, secrétaire exécutif du Cerdotola, et Lupwishi Mbuyamba, directeur de l’Observatoire de politique culturelle en Afrique.

Parmi ces points devant servir de recommandations figurent : la nécessité de l’élaboration et de la mise au point d’une politique culturelle par les décideurs politiques au triple plan : national, sous-régional et continental ; la formation des différents intervenants de la chaîne de production musicale ; dynamiser les organismes de protection des droits d’auteurs pour faire face au phénomène de la piraterie des œuvres.

Les participants ont également abordé les questions relatives au recensement des meilleures expériences dans le domaine des industries et des marchés africains ; à l’élaboration d’un calendrier des activités festives, festivals et marchés à caractère rotatif ; et à l’évaluation des activités menées.

Ces questions ont donné lieu à des échanges importants, notamment l’énumération des éléments constructifs d’une véritable politique musicale. Des objectifs techniques et technologiques sont à inscrire dans la stratégie micro et macro-économique de mise en place d’une politique musicale pragmatique et réaliste.

Au cours de ces assises articulées autour de deux axes – politiques de production et de commercialisation des produits de l’industrie musicale africaine ; pratiques, acquis et défis – 17 communications ont été présentées. On notera par exemple celle du Pr. Lupwishi Mbuyamba sur « Les conditions d’une capitale de l’industrie et du marché de la musique ». L’intervenant a répertorié 8 éléments indispensables pour la création d’une industrie musicale, 7 conditions exigibles pour une ville capitale de l’industrie musicale et 6 défis à relever.

Son argumentaire a rejoint celui de Silja Fischer, secrétaire générale du Conseil international de la musique (CIM). En effet, elle a proposé aux participants sa réflexion s’inspirant d’une publication de l’Unesco intitulée « Politique pour la créativité. Guide pour le développement des industries culturelles et créatives » dont l’objectif à terme est de soutenir les décideurs politiques et les gestionnaires africains dans l’élaboration et l’infra-structuration des politiques culturelles des États.

Pour promouvoir la culture, restée jusqu’à une date récente l’enfant pauvre des politique publiques de développement, Silja Fischer a énoncé 6 stratégies : promouvoir la compétitivité et l’innovation ; renforcer les capacités, les ressources humaines et la formation ; améliorer l’infrastructure de production et développer les investissements ; faciliter l’accès aux financements ; améliorer le cadre règlementaire et juridique et développer les marchés internes.

Ce symposium, à en croire le Congolais Gervais Hugues Ondaye, membre du bureau exécutif du CIM, aura été une alerte favorable à l’action menée par les promoteurs culturels devant contribuer au développement de l’Afrique. Parmi les Congolais qui ont participé à ce symposium, citons Germain Beethoven Pella Yombo, José Cyr Ébina et Yvon Adélard Bonda.

Outre le Congo, on a noté la participation du Bénin, de la République démocratique du Congo, de la Tanzanie, de la Côte d’Ivoire, du Mozambique, de l’Afrique du Sud, de la France et du Cameroun, pays hôte.

Le Secret De Ma Réussite Auto entrepreneur
Sur Internet C’est => Papillon Marketing => CLIQUEZ ICI
                                                                          

Par Jrang An@go.                                                                          Retouvez-nous sur « My Opera »

 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :