RSS

Elections Législatives 1012 : l’Upads redoute le second tour

27 Juil

Photo : Christophe Moukoueké, entouré de Gaspard Kaya et Ange-Édouard Poungui.

Dans une déclaration rendue publique le 26 juillet à Brazzaville, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) a demandé à la population congolaise et à ses militants de s’opposer à la tenue du scrutin du 5 août au cas où il se déroulerait dans des conditions peu transparentes comme au premier tour

La principale formation de l’opposition congolaise constate que depuis plus d’une décennie les élections ne sont plus organisées au Congo dans des conditions crédibles et acceptables. Elle a relevé que le scrutin qui vient de se dérouler était entaché d’irrégularités, alors qu’il se tenait après la concertation politique d’Ewo au cours de laquelle les acteurs politiques de toutes obédiences avaient arrêté une série de mesures garantissant désormais des scrutins libres et transparents.

L’Upads est étonnée de constater que l’administration électorale ne veut pas apporter les correctifs nécessaires aux dysfonctionnements et irrégularités constatés par les observateurs nationaux et étrangers, à savoir l’existence de fausses listes électorales et le retard dans la distribution des cartes d’électeur.

Elle a invité, à cet effet, le peuple congolais et ses militants à plus de vigilance pour barrer la voie à toutes les formes de tricherie électorale. À l’instar des autres forces de l’opposition, a rapporté la déclaration, l’Upads est favorable, avant la tenue des élections locales de 2013, à l’organisation d’une concertation nationale et inclusive en vue de faire le point sur le processus démocratique et l’unité nationale au Congo.

« Pour ce combat de la défense de la démocratie, de la justice, de la paix, de l’unité nationale, de la liberté et de l’égalité entre les citoyens, l’Upads, fort de son unité retrouvée, demande à tous ses cadres, militants et sympathisants, de rester mobilisés et à l’écoute de la direction politique du parti », a martelé Joseph Oubara à qui revenait la charge de lire la déclaration.

Rappelons que pendant la douzième législature en cours, l’Upads avait onze députés à l’Assemblée nationale. Lors du premier tour du scrutin législatif du 15 juillet, la principale formation politique de l’opposition n’obtenait qu’un seul élu dans la circonscription de Mayoko, dans le département du Niari. Elle compte près de seize candidats en ballottagepour le second tour, prévu le 5 août.

Enfin la Réussite Internet
Pour Tous!!!!=> Papillon Marketing => CLIQUEZ ICI

Par Jrang An@go.

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :