RSS

Sécurité publique : les meurtriers d’une ressortissante chinoise arrêtés à Brazzaville

27 déc

Photo 1 : Les quatre malfaiteurs.     Photo 2 : Le colonel Jean-Aive Allakoua, porte-parole de la police.

Ces criminels ont été présentés le 26 décembre à la presse par le directeur général de la police (DGP), le général de première classe Jean-François Ndenguet

Les meurtriers de la Chinoise, qui a été étranglée aux premières heures de la matinée du 23 décembre 2011 rue Ngania à Talangaï, dans le sixième arrondissement de Brazzaville, ont été promptement mis aux arrêts par les services de police.

Afin de mener à bien l’enquête, le général Ndenguet a conduit l’équipe de la police judiciaire et les assaillants sur la scène du crime en vue de reconstituer les faits et mieux comprendre les circonstances dans lesquelles le crime a été commis.

Les malfaiteurs ont déclaré qu’ils étaient arrivés à 6 heures du matin et pénétré par effraction dans cette parcelle. Au moment où la Chinoise arrivait pour ouvrir son portail, ils lui ont asséné un coup mortel derrière la tête à l’aide d’un arrache-clou.

Il s’agit de trois citoyens centrafricains : Amedoany, Adonis et Saturnin Kissimba, et d’un Congolais en la personne de Dany Tsiba. Ce dernier serait un citoyen au casier judiciaire chargé. Trois fois emprisonné à la maison d’arrêt, il venait il y a peu de donner la mort à un individu à Pointe-Noire. Il avait été interpellé pour ce fait par les services de sécurité et déféré devant le procureur de la République pour la procédure judiciaire. Mais hélas peu de temps après, il retrouvait la liberté.

« Lorsque le crime a eu lieu, grâce à un certain nombre d’indices et des témoignages que nous avons reçus, les services ont suivi la piste de ces malfaiteurs. Ce ne fut pas facile pour nous, car tous les malfaiteurs ont leur propre modus operandi. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour mettre la main la nuit dernière sur ces gens qui ont avoué les faits », a déclaré le colonel Jean-Aive Allakoua, porte-parole de la police.

À la question de savoir si ces assassins avaient violé la Chinoise, le porte-parole de la police a été clair : « Nous attendons ce que l’enquête va déterminer. Ce qui est évident, c’est qu’ils ont donné la mort à cette Chinoise. Mais dire qu’ils l’ont violée, nous ne le pouvons pas. L’un des malfaiteurs a abandonné son pantalon sur les lieux du crime, car il était imbibé de sang. Il a alors volé un pantalon sur une corde à linge dans une parcelle voisine. » 

Les Chinois ont fermé boutique la veille de Noël

Lorsque ce crime a eu lieu, la communauté chinoise fut désemparée au point de fermer boutique. C’est ainsi que le général Ndenguet a délégué le colonel Jean-Aive Allakoua pour parlementer avec cette communauté.

« Nous sommes allés vers cette communauté pour leur dire notre compassion et notre réprobation envers cet acte odieux. Nous leur avons dit que le Congo est un pays d’hospitalité et que tous les citoyens qui arrivent chez nous sont les bienvenus, pourvu qu’ils se conforment aux lois et règlements de notre République. Ils ont droit à la protection, puisque la sécurité est pour tout le monde. Tous les criminels doivent être châtiés conformément à la loi. »

Avant d’ajouter : « Nous avons parlementé avec la communauté chinoise afin de les convaincre de rouvrir boutique et que la vie ne s’arrête pas à un crime, malgré la douleur que cela comporte. Il ne s’agit pas d’une attaque contre la communauté chinoise, mais plutôt d’un acte individuel posé par des malfaiteurs sans foi ni loi. Nous avons promis à la communauté chinoise et au peuple congolais que les malfaiteurs seraient arrêtés et nous l’avons fait rapidement. »

Enfin, les services de police demandent aux citoyens de désigner ceux qu’ils estiment être responsables d’actes répréhensibles, afin que la police puisse mettre la main sur eux pour les déférer devant le procureur de la République.

Bruno Okokana 

Par Jrang An@go.

About these ads
 

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :