RSS

Le mouvement sportif congolais et le gouvernement travailleront désormais sur la base de contrats d’objectifs

14 déc

Photo 1 : Léon Alfred Opimbat et Jean-Claude Sorge.    Photo 2 : Les membres du comité national olympique et sportif congolais. 

La tutelle a pris la décision de n’apporter assistance qu’aux fédérations qui obtiendront de bons résultats

La mesure qui rentrera en application en 2012, vise à rendre le sport congolais plus compétitif et capable de rivaliser avec d’autres pays. Une telle rigueur lui permettra d’atteindre son objectif, à savoir glaner plusieurs médailles lors des 11es Jeux Africains couplés aux jeux du cinquantenaire que Brazzaville va abriter en 2015. Cette compétition qui est un objectif majeur pour le gouvernement, permettra à celui-ci de poser les bases réelles du développement du sport de haut niveau dans le pays. Le gouvernement qui s’engage à rompre avec le passé, ne subventionnera désormais que les fédérations qui lui présenteront des programmes ambitieux allant dans le but de développer les actions de promotion et de détection des jeunes talents, et la formation des cadres notamment.

« La clé de bons résultats sportifs est la préparation. Nous devons donc nous y préparer mais l’efficience reviendra que lorsque nous y mettrons de la méthode. La méthode consiste à se fixer des objectifs clairs avec un processus de suivi d’évaluation de nature à garder le cap sur les performances à atteindre », a indiqué Léon Alfred Opimbat à l’occasion du séminaire d’imprégnation sur les contrats d’objectifs imposés à chacune des fédérations.

Ce séminaire qui bénéficie d’ailleurs de l’expertise de Jean-Claude Sorge, est un moment d’échange qui permettra aux responsables des fédérations sportives nationales d’enrichir et d’amender le document qui leur a été remis par le ministre des Sports et de l’Éducation physique, lors de sa communication du 9 décembre relative à ses 100 jours à la tête du département. La signature de ce document doit se faire avant la fin de cette année. « Les contrats d’objectif proposés ouvrent une ère de rapports qui ont pour ligne de mire les bons résultats. Il s’agit d’un cadre de référence qui définit les obligations de chaque partie pour atteindre les résultats escomptés. Les obligations du gouvernement se trouvent dans l’assistance financière, matérielle et en personnel tandis que celles du mouvement sportif se trouvent dans les performances sportives », a-t-il précisé.

Et d’ajouter : « C’est un contrat donnant- donnant. La subvention sera corrigée en hausse ou en baisse en fonction des performances. Nous souhaitons grâce à ce séminaire, prendre la mesure de notre défi. Celui d’accompagner l’ambition du président de la République d’organiser les Jeux Africains à Brazzaville en 2015, jugeant opportunes la construction des infrastructures sportives qui vont donner à la jeunesse africaine l’opportunité de s’épanouir, la formation de nos athlètes mais aussi la conquête des médailles par les jeunes Congolais amoureux du sport. »

Jean-Claude Sorge, formateur de plusieurs champions congolais, conseiller des responsables au niveau olympique et africain, a quant à lui exhorté les membres des fédérations à tout mettre en œuvre pour que le Congo retrouve la place qui était la sienne sur la scène sportive africaine et internationale.

« Il ne faut pas seulement penser aux compétitions internationales. Pour aller en compétition internationale, il faut d’abord être bon dans son pays, être capable d’affronter la concurrence internationale. Pour y arriver il faut se préparer », a-t-il recommandé. Il a par ailleurs révélé que le 9 janvier prochain, le Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA) passera le relais à l’association des comités nationaux olympiques africains pour la gestion des Jeux Africains. Le programme des jeux qui changera certainement, ne comprendra que les épreuves olympiques. Notons que les Jeux Panafricains étaient organisés par le CSSA depuis sa création en 1965 à Brazzaville.

James Golden Éloué

Par Jrang An@go.

About these ads
 

Mots-clés : , , ,

Une réponse à “Le mouvement sportif congolais et le gouvernement travailleront désormais sur la base de contrats d’objectifs

  1. Yves SOUCHAUD

    6 août 2013 at 14 h 19 min

    JCS aurait donc bien changé….
    Et je suis heureux de constater qu’il -Sorge- revient sur ce qu’il n’a pas fait durant de très nombreuses années. Travailler à la base. Ne pas arroser les dirigeants -voir épisode …. Elabe, ancien Ministre des sports à Djibouti- au détriment des athlètes. Et récompenser, aider, les Fédérations qui ont des résultats au niveau de leur pays et qui mènent une politique à long terne contrairement à ce que Sorge n’a jamais fait, ni entrepris quand il était au Ministère de la Jeunesse et des Sports -relations internationales- français de 1979 à 1982.
    De favoriser la formation des entraîneurs c’est bien mais provoquer les organisations de compétitions, encadrer par des techniciens compétents c’est beaucoup mieux. Donc la formation des officiels techniques c’est beaucoup beaucoup plus rentable et donc beaucoup mieux. (voir ce qui a été fait à Madagascar de 1987 à 1992), la formation des entraîneurs vient après. A Gautier et JS Sorge ont été très longs à comprendre cette démarche… qui était possible sans, trop, d’aides financières y compris de la CONFEJES.

    Yves Souchaud
    ancien conseiller technique athlétisme Madagascar -1970 à 1972, Nouvelle Calédonie -1973 à 1976, Tchad -1976 à 1979- Madagascar -1986 à 1992-.
    ancien chargé de missions Relations Internationales MJS Paris à 1981 à 1983
    Encadrement -direction- des stages athlétisme CONFEJES en France de 1978 à 1983.
    Consultant sport UNESCO -1993 à 1997-.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :